Vos questions sur Acquaprocess

Peut-on utiliser Acquaprocess dans son habitation ?

Le Système Acquaprocess est une véritable innovation dans le domaine du traitement de l’eau qui permet un traitement naturel, préventif et curatif des circuits d’Eau grâce à un procédé unique d’Induction à Basse Fréquence (ULF) :

  • Évitant la formation de dépôts calcaires.
  • Éliminant les incrustations calcaires existantes.
  • Empêchant la prolifération des algues.
  • Réduisant la présence microbienne et bactérienne.

Conçu au départ pour les applications en milieu industriel, il est également très efficace dans le domaine de l’habitat pour régler des problèmes de calcaire et de légionnelles.

Est-il plus fiable que les autres systèmes anti-calcaire ?

Le système Acquaprocess est constitué d’un générateur qui envoie des signaux variables en fréquence et en puissance et transmet cette énergie à l’eau grâce à un inducteur. Cette énergie modifie ainsi les propriétés calcites de l’Eau en accroissant son pouvoir de solubilité.

L’inducteur bobiné directement sur la canalisation à traiter, crée un champ électrique à basse fréquence. Cette énergie transmise à l’eau a pour effet de favoriser la formation de germes cristallins très hydratés. Le calcaire est ainsi mis en suspension dans l’eau sous une forme poudreuse et non incrustante.
La cristallisation se forme dans l’eau et non pas sur les parois des canalisations et des résistances.

L’innovation apportée est d’avoir un procédé qui s’adapte aux divers paramètres variables rencontrés, ce qui lui confère une grande fiabilité.

En effet, le traitement de l’eau est très complexe, car il faut tenir compte de sa dureté, du débit, de la configuration du réseau, de la température, de son PH, qui est différent d’un site à l’autre, raison pour laquelle il est reproché à la plupart des appareils présents sur le marché de ne pas être totalement fiables.

Un traitement chimique a pour objet d’agir sur les éléments présents dans l’eau et modifier les propriétés des composants présents.

Les performances du système Acquaprocess vont bien au-delà du traitement du calcaire, une adaptation spécifique de ce système lui permet d’avoir une action sur la prolifération des bactéries (y compris légionnelles et algues), sans traitement chimique.

Quand peut-on considérer que l'eau est pure ?

L’eau pure n’existe pas à l’état naturel.
En France, 62 % de l’eau potable provient de ressources souterraines (captage d’une source ou forage d’une nappe profonde) et 38 % d’eaux de surface (fleuve, rivière, lac), donc elle contient toujours quelque chose au contact des milieux qu’elle traverse.
Le programme du contrôle sanitaire est régi selon plusieurs textes de loi qui définissent la nature et le nombre de prélèvements et analyses d’eau à réaliser. La distribution de l’eau potable est un service public confié aux collectivités territoriales qui déterminent librement leur mode de gestion.La réglementation française n’utilise jamais les termes Eau potable ou Potabilité de l’eau, mais une Eau propre à la consommation Humaine, et elle doit répondre à plus de soixante-dix critères sanitaires ou environnementaux de qualité. L’exigence de cette réglementation est d’assurer la qualité sanitaire.

C’est le principe qu’énonce le Code de la Santé Publique article L.1321-1. Quand on parle de la qualité de l’eau, on se réfère à deux aspects :

  • Celui de la santé et de l’hygiène,
  • Celui du confort et du plaisir.

La recherche du confort et du plaisir peut paraître secondaire par rapport à l’impératif sanitaire. Cependant, pour les consommateurs habitués au confort domestique, elle est également devenue essentielle.

On parle d’eau dure pour évoquer une eau contenant beaucoup de sels dissous, comme des sels de calcium et de magnésium; on dit alors, dans le langage courant, qu’elle est calcaire. Pour une personne en bonne santé, la consommation d’eau dure, dite calcaire, est sans danger.
Des désagréments liés à l’utilisation peuvent apparaître pour des eaux trop dures, obstruction des canalisations, inefficacité des détergents, problèmes de corrosion, de biofilm, de bactéries.

Le procédé Acquaprocess est-il certifié ?

Notre procédé Acquaprocess présente les qualités suivantes :

  • Une protection de propriété industrielle pour l’Union Européenne.
  • Un Système classé QHE (Qualifié Hautement Environnemental).
  • Ecolabel EU – NF Environnement (AFNOR Septembre 2015).
  • Une très basse consommation énergétique de 10W/H, Classe II.
  • Pas de coût de maintenance.
  • Facilité d’installation, sans aucune modification du réseau hydrique.
  • Efficace, préventif et curatif.

En France, on a pris un retard considérable. Le calcaire nous coûte chaque année plus d’un milliard d’Euros en frais d’entretien et de réparation des canalisations et des chaudières, alors qu’une grande partie serait épargnée par la mise en place d’équipements anticalcaires.

Mais tant que l’on ne fera aucun rapprochement entre le budget des investissements et le budget des frais d’entretien, on considérera que ces équipements ne sont pas prioritaires.

Quelle différence entre Acquaprocess et un adoucisseur d'eau ?

Les adoucisseurs d’eau à résine modifient sa composition chimique, généralement en remplaçant le calcium par du sodium.

Conséquence, l’eau est effectivement moins dure, mais aussi plus salée et donc déconseillée aux personnes astreintes à un régime hyposodé.

Et ce n’est pas le seul inconvénient des adoucisseurs d’eau à résine. Ce type d’appareil favorise la prolifération bactérienne, surtout si l’eau n’est pas tirée régulièrement, et pollue en augmentant les taux de chlore de sodium dans les eaux de surface.

Une eau adoucie attaque les canalisations, alors qu’un peu de tartre a tendance à les protéger.

Enfin, ces installations coûtent très cher.

L'alternative aux produits chimiques

Une solution complète pour le traitement de l’eau contre :
L’ENTARTRAGE, LA CORROSION, LES BACTÉRIES, LES BOUES et LES ALGUES !